Théodore Deck à Courbevoie

Théodore Deck Théodore Deck (1823-1891) est mis à l’honneur jusqu’au 24 juin 2018 au musée Roybet Fould de Courbevoie. L’exposition est visible du mercredi au dimanche de 10h30 à 18h, sauf les jours fériés ; l’entrée est gratuite. Admirer le célèbre « bleu Deck », découvrir ses quatre saisons, connaitre ses collaborateurs, voir de près quelques décors d’architecture… voici de bonnes raisons pour venir visiter l’exposition si l’on est Francilien.…

La céramique architecturale de Choisy-Le-Roi

Choisy-le-Roi Choisy-le-Roi ? En céramique ? Boulenger, bien sûr ! Eh bien pas si sûr… Garnaud, Brault et Gilardoni ont tout autant droit de figurer en tête du palmarès des manufactures ayant produit de la céramique architecturale décorative à Choisy. Ils sont mêmes précurseurs en la matière. La faïencerie Boulenger bénéficie d’une plus grande notoriété due à son ancienneté dans la fabrication de vaisselle mais elle s’est illustrée plus tardivement dans le décor de façade.…

Choisy-le-Roi : Exposition du 20 mai au 18 juin 2016

Choisy-le-roi Deux grandes manufactures choisyennes ont laissé leur empreinte sur les murs et les toits partout en France : Hippolyte Boulenger & Cie et Brault Gilardoni. L’exposition permettra de découvrir ou d’en savoir plus sur leurs productions dans le domaine de la céramique architecturale décorative. Produits du XIXe au début du XXe siècle, ces décors continuent encore aujourd’hui d’apporter leur note colorée sur les façades et dans les boutiques pour le plus grand plaisir de nos yeux.…

Les panneaux marqués de la Faïencerie de Choisy-le-Roi (Suite)

Petite Annonce ! Recherchons les panneaux muraux en carreaux de céramique marqués au nom de faïencerie Hte Boulenger & Cie de Choisy-le-Roi, notamment ceux signés ARNOUX, peintre sur céramique. Ils représentent tantôt des reproductions sur faïence d’œuvres sculptées ou peintes sur d’autres supports par d’autres artistes, telles celles de Chapu ou Poulbot, tantôt des créations plus en phase avec l’époque Art Nouveau alors florissant, puisqu’elles datent du tout début du XXe siècle.…

Les panneaux marqués de la Faïencerie de Choisy-le-Roi

Article rédigé le 30 Novembre 2013 et mis à jour le 26 Novembre 2015. Les panneaux décoratifs ornant les murs extérieurs des constructions portent rarement la marque de leur manufacture d’origine, à la différence de ceux que l’on peut admirer dans certains halls d’immeubles datant du début du XXe siècle. La Faïencerie d’Hippolyte Boulenger & Cie, à Choisy-le-Roi, fait partie de nos jours des plus citées lors des repérages patrimoniaux grâce à son nom figurant explicitement au bas du décor.…

Une page de catalogue de Gilardoni fils & Cie

La flore… inépuisable source d’inspiration pour les céramistes ! La Tuilerie de Choisy-le-Roi, administrée par Gilardoni fils & Cie, fit éditer probablement dès 1903 un catalogue contenant quatre planches de Revêtements en faïence affichant une volonté marquée de commercialiser des carreaux dans le style Art Nouveau, très en vogue à l’époque.…

Mosaïques de Gentil & Bourdet

Mosaïque : juxtaposition de petits morceaux de céramique, pierre ou verre, placés de manière à former ensemble un motif. Alphonse Gentil (1872-1933) & Eugène Bourdet (1874-1952) fondèrent leur entreprise de grès de bâtiment à Billancourt-Paris, actuellement Boulogne-Billancourt dans les Hauts-de-Seine, en 1901, époque à laquelle de grands fabricants de céramique architecturale se partageaient le marché de la décoration extérieure.…

Le bestiaire de Bigot

Alexandre Bigot (1862-1927) est sans conteste le céramiste le plus extravagant de son époque. C’est à sa formation scientifique que l’on doit ses émaux flammés aux tons chauds et variés obtenus par la cuisson des grès au grand feu. Docteur en Sciences, professant la physique chimie dans de grandes écoles, notamment l’Ecoles des Mines, passionné de céramique, il produisit tout d’abord diverses poteries d’agrément en grès recouvertes des émaux issus de ses incessantes recherches.…

Janin et Guérineau en gare de Tours

Les dix-huit panneaux ornant les deux côtés du hall de la gare de Tours (Indre et Loire) représentent un ensemble céramique exceptionnel. Si une partie d’entre eux ne cache pas la manufacture indiquant leur origine, la signature des sept autres peut sembler mystérieuse aux yeux de l’observateur. Cet ensemble porte à notre regard trois signatures différentes, correspondant à trois styles de mise en couleur peu ressemblantes.…